23/11/2014

Trégueux : Mémoire vive – Céline Bougère galicienne de cœur !!!

77 Céline Bougère.JPG

Chaque dimanche, Le Télégramme dresse le portrait d’une personnalité de la commune et lui donne la parole. Aujourd’hui rencontre avec Céline Bougère, professeur d’espagnol au lycée Notre Dame de Guingamp mais aussi traductrice, interprète bénévole dans le secteur associatif. Elle s’implique  dans cette langue qu’elle a adoptée toute jeune avec une maman également enseignante, elles s’investissent toutes les deux dans l’association Celtina Breizhcom  pour donner l’envie d’apprendre, donner goût des langues aux enfants.

Quand êtes-vous arrivé à Trégueux et pourquoi avoir choisi cette commune ? En 1977 à l’âge de six ans avec mes parents. Et puis je suis partie faire mes études pour revenir finalement en 2002 auprès de maman pour les enfants  dans une commune pour laquelle je suis très attachée depuis sa découverte.

Quelle réalisation a marqué votre existence trégueusienne ? L’hôtel de ville, son extension m’a paru au début bizarre dans ce cadre rural. Totalement métamorphosé avec cette touche de modernité qui finalement s’est admirablement adapté dans le décor en apportant aussi une touche supplémentaire à son environnement.

Un regret durant ces années ? Je n’ai pas à me plaindre, je considère que nous vivons dans lieu privilégié. J’habite un quartier fort sympathique et puis le mot regret ne fait pas partie de mon vocabulaire.

Quelle manifestation sportive ou culturelle vous vient à l’esprit ? En tant que présidente de l’association Anatole orientée sur des spectacles mis en œuvre pour le jeune public. Je suis sensible au projet Chœur d’écoles proposé par la DDEC 22 sous les ordres de Myriam Kerhardy dans la salle Bleu Pluriel en juin dernier. Les enfants s’étaient produits en reprenant des chansons de Charles Trenet, Bernard Lavilliers ou encore Pink Floyd. Myriam Kerhardy doit d’ailleurs revenir dans cette même salle le jeudi 12 février prochain dans le cadre du festival Moufl’ et Cie avec «  C’est quand la vie ? ».

Un souhait pour terminer ? Ah ! Mon cœur balance entre la Bretagne et la Galice, une région espagnole qui possède d’énormes similitudes à travers notre culture, nos légendes et puis nos peuples  qui possèdent une identité très forte. Un rapprochement dans le cadre d’un jumelage avec une ville galicienne me paresserait très opportun. 

Texte et photo : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme le dimanche 23 novembre 2014 dans " Mémoire vive " en Locale Trégueux.

 

12:39 Écrit par JB dans Mémoire vive | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

22/11/2014

Du nouveau ... Du côté d'Andel !.. En Côtes d'Armor !!!

 DSCN7736.JPG

 Les Cocottes d'Armor n'ont qu'à bien se tenir ...

Car bientôt Anne-Flore va sévir !..

Toutes à la broche !!!

Un peu de patience ...

Le projet prend forme !..

Que de la qualité !!!

Jean-Bernard Mest

Poulet 01.JPG

 

09:40 Écrit par JB dans Cuisine/Gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

20/11/2014

L'alimentaire ... Vive le circuit court !.. L'avenir dans notre assiette !!!!

DSCN7738.JPG

 Que faire ?... Continuer comme ça ???

A Manger des produits alimentaires sans aucune traçabilité !!!!

A chacun sa méthode ... Liée à un système dénonçable !..

Parfois répréhensible !!!!

En attendant les petits producteurs ...

A travers leur savoir faire se battent bec et ongles pour valoriser leur profession !.. Avec abnégation !!!

Du courage .... il en faut pour sortir un produit alimentaire fini et dégustatif !.. Agréable au palais !!!

Jeudi soir je me suis rendu dans le Halll de la Chambre d'Agriculture des Côtes d'Armor à Plérin ...

Trop petit à mon sens pour accueillir tous ces passionnés de bonnes chaires !..

Car ils et elles ne demandent qu'à s'exprimer !!!

Le public était là ... Les consommateurs aussi !..

Belle communion entre tous ces Amoureux de la Bonne Table !!!

Car dans ce contexte tout le monde trouve son compte ...

Vous côtoyez la fabricante de glaces au multiple parfums tous aussi bons, ou encore la poissonnière qui vous propose un fumée de truite de derrière les fagots ...

Des confitures succulentes !..

En passant par des producteurs de fruits et de légumes classiques préparés et présentés avec amour ...

Sans oublier les fromages de Saint-Donan !.. Que de la créativité !!!

Et puis un P'tit clin d’œil à ma Belle Sœur Marie-Jeanne et à ma Nièce Anne-Flore ...

Car je ne peux pas passer sous silence leur passion pour la volaille !..

De A à Z !!!

Sélectionnée ... Nourrie !.. Abattue !!! 

Pour finir dans l'assiette naturellement ou transformée ...

Il y en a pour toutes les papilles !..

Et tous les budgets à prix raisonnables !!!

L'alimentaire ...En circuit court !.. C'est l'avenir !!!

DSCN7737.JPG

 

21:18 Écrit par JB dans Cuisine/Gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

19/11/2014

La Ferme de Marie-Jeanne ... A Andel !.. Dans Les Côtes d'Armor !!!

 Poulet 05.JPG

  

Marie Jeanne 2014 01.jpeg

 Moins de 36 jours de Noël ....Déjà !.. Que cela passe vite une année !!!

Alors pensez à vos achats ... Ceux festifs !.. A travers des produits naturels !!!

Vous pouvez dès à présent passer vos commandes ... Le choix ne manque pas !.. Une bonne formule pour préparer vos Fêtes de fin d’année !!!

Chez Marie-Jeannne Avril 1 Lourmel - 22400 ANDEL au 02 96 34 78 05 - 06 87 32 17 44 ou lafermedemariejeannne@gmail.com. Sachant qu'il est pus facile de me joindre après 13 h 30

Et pour les habitués du côté de Trégueux : Marie-Pierre et Jean-Bernard Mest au 02 96 71 24 59 ou 06 07 84 78 60 - jb.mest@sfr.fr pour passer commandes qui seront relayées mais livrables à Trégueux à des dates à définir avec les intéressés.

Jean-Bernard Mest

 Marie Jeanne 2014 02.jpeg

 

14:24 Écrit par JB dans Cuisine/Gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les Archers briochins se distinguent !!!

Archers briochins.jpg

Rien n’est laissé au hasard dans la compagnie d’archers de saint Brieuc bien décidée à marquer leur territoire dans le giron régional en s’imposant de plus en plus sur les concours.

Une émulation naturelle qui s’entretient collectivement en possédant quelques leaders qui tirent tout le monde vers le haut. Dimanche ils étaient à Loudéac pour une épreuve qualificative pour le championnat de France et comme la motivation vient en tirant, ils ont visé la cible remarquablement.

Les Archers briochins remportent le concours par équipes avec François Beauverger, Sébastien Rodriguez et Eric Mingam et en prime le dernier nommé monte sur la deuxième marche du podium en individuel.

Grande joie chez les participants, les accompagnateurs qui se retrouveront prochainement à Lannion pour le même style de compétition avec sur le pas de tir à 18 m neuf archers ... Les cafards comme les surnomment leurs adversaires n’ont pas fini de faire peur !

 Texte : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du mercredi 18 novembre 2014 en Locale Saint-Brieuc

 Les CAFARDS.png

 Autrement j'ai ma petite idée sur l'identité des Cafards qui sévissent ... Sans vergogne !.. Affaiblissant leurs adversaires par manque de denrées nutritives ... Solides ou liquides car se sont des voraces !!! A l'occasion ils visent le blason ... Méfiance car là aussi ils sont efficaces !.. Et puis danger car ils se reproduisent rapidement en acceptant même les conditions de vie extrêmes !!!!

 

10:24 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

18/11/2014

Trois questions à Michel Gouédard président de l’UC Briochine !!!

Michel Gouédard.JPG

Le temps passe et la roue tourne pour Michel Gouédard à l’Union cycliste briochine depuis 1968 après avoir fait quelques piges sportives dans des clubs bretons pour donner un caractère significatif à sa carrière de coureur cycliste émérite. Mais son cœur est bien ancré à l’UCB en ayant pris la présidence en 1995 à la suite de son père spirituel Robert Pansard avec qui il a partagé sa passion sur le vélo. Aujourd’hui il nous dresse le bilan de la saison écoulée, et ceci dans sa modestie habituelle qui le caractérise dans le peloton en s’adaptant sans mépris aux aléas de ce sport parfois ingrat.

Quel bilan sportif ? Il me parait satisfaisant avec pas moins de 32 victoires, 35 places de 2ème et 30 de 3ème toutes catégories confondues avec bien sûr ce premier titre officiel de champion de Bretagne du contre la montre pour nos quatre meilleurs juniors. Nous remportons aussi le Challenge Mozaïc, un trophée qui récompense le club le plus performant de Bretagne sur les épreuves fédérales courues dans notre région. Nous confirmons notre rôle de club formateur avec malheureusement exposé à cette abondance de bien qui finit par nuire car nos meilleurs éléments sont déjà partis vers d’autres clubs plus huppés. C’est le lot habituel de structures sportives comme la nôtre qui n’a pas les moyens humains, financiers et matériel de satisfaire ces éléments-là qui manquent souvent d’un peu de patience.

Saison terminée ? Avec l’annulation du cyclo-cross de Ploeuc/Lié nous rangeons le matériel sans pour autant aller donner un coup de main à nos amis du VSBAG qui assure le contrôle technique de celui de Saint Donan le dimanche 30 novembre. Avec le Saint-Donan Cyclisme il organise le Trophée de Bretagne ouvert à toutes les catégories de minimes à seniors, quatre épreuves intéressantes. Nous sommes solidaires de ce style d’évènement sportif qui sert admirablement la discipline avec l’appui d’inconditionnel bénévoles, c’est aussi notre richesse.

Alors pour 2015 ? Avec les moyens du bord … Il nous faut dans un premier temps renforcer l’équipe dirigeante !.. Et puis ensuite s’attacher à un recrutement cohérent avec à l’heure actuelle 14 arrivées pour 7 départs en se reposant sur un groupe de 16 juniors capable à mon sens de prendre la relève. Nous allons nous attacher à poursuivre notre programme habituel qui plait à l’ensemble de nos 106 licenciés et qui leur permet de s’épanouir sur le vélo sans fixation de résultats. C’est sereinement qu’ils progressent à travers les différentes générations que composent notre club attaché à la convivialité.

Texte et photos : Jean-Bernard Mest -

Article paru dans Le Télégramme du mardi 18 novembre 2014 en page Saint-Brieuc SPORTS.

 IMG_9850.JPG

 IMG_9858.JPG

 IMG_9841.JPG

 IMG_9835.JPG

IMG_9828.JPG

 

09:38 Écrit par JB dans Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

16/11/2014

Trégueux - Mémoire vive : Jean Caullery, le devoir d'abord !!!

IMG_8381.JPG

Dans ma rubrique hebdomadaire écrite et à paraître le dimanche depuis le 6 janvier 2013 " Mémoire vive " sur Trégueux connait un succès sans précédent ...

Je suis à ma 76ème personnalité !.. Et là franchement si toutes les personnes que j'ai rencontrées à ce jour m'ont apporté des connaissances incroyables à travers des satisfactions, des souhaits et des regrets et d'être présents sur cette commune où je réside également depuis maintenant 35 ans, Jean Caullery m'a subjugué !!!

Dans tous les domaines ... Et en dehors de mes questions le dialogue s'est étendu d'une manière très courtoise sur des sujets d'actualité qu'il maîtrise à la perfection !.. Admiratif !!!

J'ai pour habitude depuis bientôt deux ans d'alterner un homme, une femme tous les dimanches ... La formule plait !..

Quoi de plus normal !!!

76 Jean Caullery.JPG

Mémoire vive – Jean Caullery, un homme de devoir

 Chaque dimanche, Le Télégramme dresse le portrait d’une personnalité de la commune et lui donne la parole. Aujourd’hui rencontre avec Jean Caullery, 83 ans, originaire du Nord né à Mons-en-Barœul, président des Anciens combattants de la deuxième Guerre Mondiale et d’Indochine après avoir servi 21 ans dans la marine nationale, ils sont actuellement une cinquantaine de personnes à y adhérer. Correspondant de l’Ordre de Malte, il organise entre autres la quête pour les lépreux qui a lieu tous les ans le dernier week end de janvier. 

Quand êtes-vous arrivé à Trégueux et pourquoi avoir choisi cette commune ? En 1978 en venant de la région parisienne, représentant commercial multi-cartes je cherchais un lieu stratégique pour développer mon activité. Géographiquement s’était bien placé et puis je gardais de bons souvenirs des bretons pour avoir été réfugiés avec ma famille pendant la guerre 39-45 à Douarnenez.

Quelle réalisation a marqué votre existence trégueusienne ? La construction de la Poste en 1982, jusque-là nous avions un petit guichet accolé à la mairie et là elle prenait une autre dimension, donnant une plus grande importance à la commune. Un signe qu’elle était en pleine mutation sur le plan démographique, la preuve est faite aujourd’hui avec plus de 8000 habitants.

Un regret durant ces années ? Je suis choqué de la présence de cette statue atroce qui n’a aucune féminité sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Ce lieu présente aussi à mes yeux une dangerosité pour les piétons, et principalement pour les personnes âgées avec ces différences de niveaux dangereux sujets aux chutes. Quelle manifestation sportive ou culturelle vous vient à l’esprit ? J’éprouve une grande admiration à notre équipe liturgique qui donne beaucoup en toutes circonstances. Pour y participer avec une vingtaine de personnes je peux vous garantir qu’elle est omniprésente à l’église pour animer les différentes cérémonies.

Un souhait pour terminer ? A mon âge et étant veuf depuis cinq ans, j’apprécie de voir tout le monde œuvrer dans le bon sens à travers un tissu associatif solidaire que je souhaite voir perdurer.

Texte et photos : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du dimanche 16 novembre 2014 en Locale Trégueux.

IMG_5967.JPG

10:55 Écrit par JB dans Mémoire vive | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mémoire vive |  Facebook | | |

12/11/2014

Que sont ils devenus ?.. Jean-Michel Eouzan l'électron libre briochin !!!

jean michel 1.jpg

 Que sont-ils devenus ? Jean-Mchel Eouzan l’électron libre briochin

Certains le cataloguaient uniquement de coureur à pied mais quand il déboulait ballon au pied sur le fond de l’attaque, les défenseurs s’affolaient car arrêter le briochin relevait parfois du geste illicite. Jean-Michel Eouzan s’est forgé dans sa  carrière professionnelle au Saint Brieuc – Côtes d’Armor une réputation d’électron libre capable de marquer des buts et surtout d’en faire marquer sur passes décisives ou quelques pénaltys offerts à son compère de l’époque Yannick Le Saux. Le briochin originaire de Pordic où il a débuté en 1975 chez les jeunes avant d’intégrer l’école de ballon réputée de l’As Ginglin-Cesson puis le Stade briochin en 1986 pour signer sa première licence professionnelle en 1994 à l’âge de 26 ans en disputant par la suite 53 matchs en D2 avec les griffons : « Sans passer par le système habituel des centres de formation, j’ai pu transformer ma passion en métier.  Je ne m’imaginais pas que c’était possible, je suis aussi devenu la mascotte du club auprès des briochins qui me considérait comme le local. »

Un battant

 

Le garçon ne lâche rien, Jean-Michel Eouzan possède cette combativité hors du commun, elle le caractérise sur et en dehors du terrain : « C’est ma force … Je me souviens de notre montée en D2, c’était face à Chatellerault et Aubervillers en matches de barrage, nous devions à tout prix gagner. Nous l’avons fait, j’ai marqué le but contre le premier nommé. Quelle délivrance et surtout fabuleux souvenir dans une rencontre où je me focalisais sur le but adverse. » Il n’a pas changé avec cette enthousiasme à toutes épreuves dans cette nouvelle profession d’agent immobilier à Saint Brieuc depuis fin 2004, son équipe composée de Delphine et Ségolène fonctionne dans le même registre en occupant le terrain dans le but de gagner : « J’ai gardé cet état d’esprit en jouant collectif, L’équip Immobilier a tout à gagner dans une conjoncture moins favorable en entretenant cette ambiance de vestiaire chargée d’émotion,  elle m’a marqué quand j’étais footballeur car je me réfère beaucoup au sport dans mon approche professionnelle. » 

Texte et photos : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du mardi 11 novembre 2014 en page Saint-Brieuc Sports

jean michel.jpg

12:23 Écrit par JB dans Que sont ils devenus ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

11/11/2014

Debout la France ... Face aux Pieds-Nikelés !.. Avant qu'il ne soit trop tard !!!

 Le coq 10.JPG

 Dans quel Monde vivons nous ?.. A travers toutes ces affaires d'Etat qui nous pourissent la vie au quotidien !.. Trop c'est trop entre ces gens qui se considèrent au-dessus de tout !!!

De gauche, de droite et du centre car là les extrêmes restent relativement discrets ... Quoi de plus normal !.. Tout joue en leur faveur !!!

Mais où va t'on avec ces Pieds-Nikelés ?.. Qui sautent de branches en branches à l'image de Jouyet !.. Un coup à droite puis à gauche avec la bénédiction du Chef de l'Etat et des autres bien sûr !!!

Toute cette smala politique nous prend vraiment pour des cons ... Ils volent, ils mentent, ils trichent sans sanction !.. En se partageant les pouvoirs dans une société aux abois !!!

Mais combien de temps cela va t'il durer ?.. Combien de temps vont ils se foutre de notre gueule ?.. En étant plus grossier ... Combien de temps vont ils nous enculer de la sorte ???

Car ils nous rient tous au nez ... En assurant leurs petites affaires entre Amis dans les Meilleurs Restaurants Parisiens !.. Il est temps de tous les sanctionner !!!

Mais pour mettre qui ?.. Le Peuple bien sûr !.. Car la nouvelle génération de " POLITIQUE " ne vaut guère mieux ... Tous formatés en laissant leur personnalité aux vestiaires !!!

Grave d'entendre les propos de certains qui nous prennent vraiment pour des Ignares ... A tous les échelons de ce système pourri qu'il faut dégager une bonne fois pour toute !.. Et reconstruire !!!

Car la corruption a franchi largement les portes de notre démocratie qu'il faut protéger à tout prix ... Ils s'enrichissent !.. Et ruinent notre Beau Pays !!!

Tous des Minables ... Des Gens dangereux !.. Qu'il faut mettre hors d'état de nuire !!!

Texte et photos : Jean-Bernard Mest

 Le Coq 022.jpg

 

11:49 Écrit par JB dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

10/11/2014

Des retrouvailles incroyables !!!

 IMG_6824.JPG

 DSCN7719.JPG

 DSCN7720.JPG

 Quel week end .... Fantastique !.. Plein d'émotion !!! Martine le samedi, Monique le dimanche ... Des retrouvailles incroyables !.. Une programmée à Morlaix avec la fille de ma nourrice des décennies plus tard !!! Merci Martine d'avoir fait cette démarche qui restera pour moi une marque d'amitié indélébile ... Un moment fort !.. très fort !!!

Et dimanche matin en me promenant avec mon épouse à la Pointe de Primel-Trégastel en attendant patiemment le cyclo-cross international qui avait lieu l'après midi ... Une rencontre amical avec Bruno en plein nettoyage de son jardin face à la mer !.. Un échange verbal et puis Monique une Amie d'enfance apparaît !!!

Quel bonheur partagé ... Ce week end avec Martine et Monique !.. Un bonheur simple à travers une amitié sincère !!!

 

 

Texte et photos : Jean-Bernard Mest

 

 

IMG_6815.JPG

 

 IMG_6819.JPG

 

 IMG_6818.JPG

 

15:28 Écrit par JB dans Amitiés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

07/11/2014

Les Bouffons Bretons de la République !!!

 Le coq.JPG

 Les Bouffons Bretons de la République

christian troadec.jpg

Une rue Rémi Fraisse à Carhaixxxxxxx

À l'ordre du jour du prochain conseil municipal de Carhaix, la dénomination d'une rue Rémi-Fraisse dans la capitale du Poher.

Lors du prochain conseil municipal de Carhaix, le lundi 17 novembre, les élus auront à se prononcer sur la dénomination d'une rue au nom de Rémi Fraisse. Le maire Christian Troadec et la majorité municipale « tiennent, par cet acte, à rendre hommage au manifestant et à l'étudiant pacifiste qui a perdu la vie lors de la manifestation contre le barrage de Sivens dans le Tarn. »

« Il est inconcevable, comme cela a été le cas en 1986, lors de la protestation étudiante contre la loi Devaquet, qu'un jeune perde la vie dans une manifestation. Une rue Malik-Oussekine existe d'ailleurs à Carhaix, en hommage à ce jeune manifestant tué par les pelotons voltigeurs. La droite était alors au pouvoir. »

À Carhaix, la rue qui portera le nom de Rémi Fraisse est une voie communale située sur la zone de loisirs de Kerampuilh, est un endroit fréquenté par la jeunesse. « C'est un lieu de passage des festivaliers lors des Vieilles Charrues. »

 Le coq 10.JPG

Abris de jardin taxé : Réaction du Conseil général

Marc Le Fur bis.jpg

Christian Couail, vice-président du conseil général est : «  surpris de vois un parlementaire, Mr Marc Le Fur, qui a voté une loi à l’Assemblée Nationale sous la présidence Sarkozy le 29 décembre 2010, nous demander aujourd’hui de moduler cette question. Nous ne sommes pas les initiateurs de cette taxe et nous étions tenues de l’appliquer jusqu’à que le gouvernement Ayrault prévoie un dispositif qui permette aux collectivités des exonérations de cette taxe. » Il souligne aussi  «  Cette taxe en remplace trois autres qui apportaient des recettes aux départements. Supprimer la taxe c’est supprimer les recettes qui servent à financer les espaces naturels sensibles. » 

Le Coq 022.jpg

18:54 Écrit par JB dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

06/11/2014

Sports mécaniques : Un retour en arrière ... En vidéo !.. Super 8 numérisés !!!

Yvon Le Scraigne 011.jpg

Un filet de gaz … De nostalgie !.. Partagée ???

Je me lance à quelques semaines de la fin de l’année dans une expédition … Que je dois mener tambour battant pour être à l’heure !.. Celle des étrennes !!!

Tout ça pour vous dire que je travaille actuellement sur un devoir de mémoire … Mûrement réfléchi !.. Que je souhaite partager avec vous !!!

Le but étant de numériser une certaine quantité de bobines de films SUPER 8 relatant les Sports Mécaniques de la fin des années 60, des deux décennies qui suivent, années 70 et 80 !..

Principalement des Moto-Cross en Bretagne et ailleurs !.. Mais aussi de l’enduro, de l’endurance TT ou encore de la vitesse à travers courses de cote et circuits dans la région !!!

Plus de 6 heures d’images conditionnées sur deux DVD dans un coffret … Films sonores ou agrémentés d’une musique de circonstance judicieusement choisie !.. Pour le plaisir des yeux et des oreilles !!!

J’y travaille actuellement avec la complicité d’un professionnel de l’image et du son … Cette initiative a bien sûr un coup !.. Elle est chiffrée à plus de 1000 € pour la partie technique visuelle et audiovisuelle !!!

D’où cette opération « SOUSCRIPTION » auprès des anciens pilotes, dirigeants et mordus des sports mécaniques … Car je souhaite associer un maximum de personnes dans cette aventure pour ressortir tous ces souvenirs trop longtemps aux oubliettes !.. 

Pour avoir visionné quelques bobines avec quelques amis, je peux vous garantir que nous possédons là un support exceptionnel en matière de sports mécaniques en général, de moto-cross en particulier !!!

Je crois que tout le monde trouvera son compte … Avec cette envie de se ré-imprégner de cette belle époque !.. En redécouvrant des personnages incontournables certains aujourd’hui disparus !!!

Cette « SOUSCRIPTION » permet dans un premier temps de numériser tous les films … D’assurer le montage dans des dossiers établis sur deux DVD !.. Et bien sûr d’assurer sa distribution !!!

Cinquante DVD sont programmés dans un premier temps au prix de 50 € le coffret … Expédition sécurisée comprise !.. Difficile de faire mieux !!!

Peut-être si quelques mécènes se manifestent …Je n’ai pas abordé le sujet !.. Je suis ouvert à toutes propositions !!! Car actuellement j’assure … Alors un peu de solidarité !.. Au moins la réservation de votre DVD au prix de 50 € par un chèque libellé à mon nom !!!

Vous pouvez me faire confiance … Le milieu de la moto de compétition est suffisamment restreint !.. Donc je vous charge de diffuser l’information auprès de vos proches !!!

Pour tous renseignements : Jean-Bernard Mest -9 rue Guy Ropartz – 22950 Trégueux 
Au 06 07 84 78 60 ou 02 96 71 24 59 – Mail : jb.mest@sfr.fr

Yvon Le Scraigne 022.jpg

11:14 Écrit par JB dans Sports mécaniques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

05/11/2014

Football : L’As Saint Julien en quête de points !!!

DSCN7718.JPG

Début de saison difficile pour l’As Saint Julien qui poursuit son apprentissage en Division régionale honneur dans un championnat où tous les points pris auront certainement leur importance en fin de saison. Les dirigeants locaux en ont conscience, leurs supporters aussi en encourageant cette jeune formation qui cherche quelque peu ses marques à ce niveau de la compétition. Quoi de plus normal après ces accessions successives qui placent les «  vert et blanc » dans le giron des belles formations régionales. Cédric Le Flohic a décidé de ne rien lâcher et de jouer avec ses joueurs tous les coups à fond comme lors de matches de coupes pour rester compétitifs et surtout pour ne pas avoir de regrets. Dimanche ils étaient opposés à domicile à Plouagat-Chatéleaudren Fc, un concurrent direct pour le maintien : « Nous ne devons pas perdre ces confrontations-là, surtout chez nous face à notre public qui répond présent. C’est aussi une marque de reconnaissance dans cette période de transition avec j’espère des jours meilleurs pour nous sortir de cette zone de relégation. »

Un nul mérité

Sans prendre un but contre le cours du jeu, les juliennais ont tout de même mal digéré ce scénario qui a permis à leurs adversaires d’ouvrir le score : « Ils profitent de la blessure d’un de nos défenseurs centraux dans la surface de réparation pour l’inscrire. Nos joueurs s’arrêtent, l’arbitre laisse le match se dérouler. Incompréhensible ce fait de jeu qui nous pénalise dans un premier temps … Heureusement que nous avons su réagir positivement. » Constate l’entraîneur. Finalement les locaux obtiennent l’égalisation dans les arrêts de jeu par leur président Judicaël Le Helloco, un juste dénouement sportif qui calme les esprits avant l’entrée aux vestiaires. Du côté de la B tout va bien, elle gagne 4 à 1 à Morieux et se place en tête de son championnat de D2, la C est battue 4 à 2 par l’As St Brieuc-Ginglin C en D3.  

Texte et photo : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du mercredi 5 novembre 2014 en Locale Saint-Julien.

10:22 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

04/11/2014

Trois questions à Bruno Laporterie président des Korrigans

Hockey sur glace.JPG

En place depuis deux ans à la tête du hockey sur glace briochin, Bruno Laporerie ne manque pas d’enthousiasme pour dynamiser ce club de 82 adhérents dont une vingtaine  s’initie dans le cadre de son école de glace ouverte aux plus jeunes. Impliqué dans la formation à travers des actions ciblées qui permettent une grande ouverture vers l’extérieur pour progresser au contact des autres formations bretonnes, il tient à cet état d’esprit.

Du nouveau en début de saison ? Nous sommes en quelque sorte en reconstruction au niveau de notre équipe senior car nous avons eu sept départs vers Brest pour jouer dans un vrai championnat. Quatre d’entre eux sont intégrés au sport-études et pratiquent dans la formation des Albatros. Deux sont partis en prêt à Rennes pour jouer aussi sur une grande patinoire, une suite logique sportive qui laisse malgré tous des traces.

Et les Korrigans maintenant ? Nos meilleurs joueurs en U14 sont repérés et convoités … Nous avons engagé deux équipes en championnat, une en U9 et l’autre en U11, c’est désespérant alors que nous étions dans une spirale positive depuis quelques années avec cette politique axée sur le renouvellement des effectifs.

D’où viennent ces problèmes ? Ils sont en partie liés à la construction d’une nouvelle patinoire qui semble être en standby, faute de moyens parait-il. L’agrandissement de la surface de jeu passant de 40 m x 20 m à 56 m x 26 m serait un moindre mal pour nos jeunes. Mais les élus de l’agglo ne semblent pas sensibilisés à cette demande justifiée dans un projet intéressant. Pour ma part s'il n'y a pas d'évolution pour la patinoire de Saint Brieuc, j'arrêterai mon mandat de président pour m'occuper des sélections du hockey régional.

Texte et photo : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du mazrdi 4 novembre 2014 en page Saint-Brieuc Sports

Communiqué 

Le club des korrigans de st BRIEUC s'associe à la douleur de la famille du petit Hugo 8 ans joueur u9 et supporter le l'équipe des Corsaires de Dunkerque décédé dimanche matin après avoir reçu un palet derrière la tête samedi soir lors du match de D1 a Dunkerque face a l'équipe de Reims. Le monde du hockey français est en deuil. Le club des Korrigans de St brieuc marquera une minute de silence lors de la prochaine rencontre a la patinoire de LANGUEUX a la mémoire de ce petit bonhomme parti bien trop vite .

Bruno Laporterie, président des Korrigans

15:51 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Saint Brieuc équitation à la hauteur !!!

Saint Brieuc équitation.JPG

 IMG_6700.JPG

 Le centre équestre de Saint Brieuc confortablement installé sur le site de Brézillet regorge de talent en concours hippique avec aux commandes l’ancien cavalier international Saïk Borel. Il bichonne ses pensionnaires en leur proposant un programme alléchant pour atteindre les différents paliers de ce sport qui impose le respect du cheval. Sur les 350 adhérents du club environ 15% de cet effectif s’adonne à la compétition avec cette notion de couple liée à l’instruction face aux obstacles. Lors de l’apprentissage il préconise la monte de plusieurs chevaux différents et puis après le choix se fait tout naturellement dans une très grande complicité : « L’idéal pour progresser consiste à bénéficier d’un partenaire attitré qui perçoit aussi les réactions de son cavalier dans des exercices où la confiance reste primordial. Je m’attache à cette situation pour permettre à nos pratiquants en compétition d’obtenir le maximum de plaisir sur les différents parcours départementaux, régionaux, nationaux et internationaux. »

Une bonne année 2014

Même si elle n’est pas finie, quelques échéances attendent encore les cavaliers briochins au mois de décembre sur des épreuves indoor, Saïk Borel caractérise cette année de très bonne : « Tout le monde progresse à travers une saison marquée une nouvelle fois par des victoires dans le circuit amateur et dans celui des jeunes catégories où nous excellons en poneys. » La palme revient à Axelle Borel jeune cavalière de 13 ans, consécration bretonne de l’année en ayant remporté six victoires internationales sur les douze épreuves disputées en moins de 16 ans. Elle s’est retrouvée écartée de l’équipe de France pour les championnats d’Europe à cause de son âge : « Ils l’ont jugé trop jeune mais ce n’est que partie remise, elle y sera très rapidement. Au mois de décembre elle sera présente au Mans, Fontainebleau, Deauville et Barbizon dans la région parisienne pour confirmer son talent naissant. » Car la jeune fille possède des atouts d’autant plus que la pression la transcende en général. Malheureusement cette fin d’année aura été marquée à la mi-octobre par la terrible chute de Sophie Borel à l’entrainement avec Mélodie : « Elle venait de gagner à Dinard le Grand Prix amateur avec des barres à 1.20 m et se préparait assidument pour la suite. La jument s’est emballée et Sophie a eu le réflexe de sauter avec toutes les conséquences liées à un contact au sol violent. Elle va mieux mais il faudra un peu de temps pour qu’elle retrouve de bonnes sensations. » Saïk Borel son époux attend son retour sereinement.  

Texte et photos : Jean-Bernard Mest - article paru dans Le Télégramme du mardi 4 novembre 2014 en page Saint-Brieuc SPORTS

 IMG_6706.JPG

 IMG_6707.JPG

 

10:25 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

03/11/2014

DHR : As Saint Julien 1 Plouagat-Chateleudren Fc 1

IMG_6786.JPG

DHR : As Saint Julien 1 Plouagat-Chateleudren Fc 1-

Un nul logique

Chaque équipe a eu sa période dans un match tendu ne laissant aucune place à l’improvisation entre deux formations à la recherche de points et ceci au détriment d’une plus grande prise de risque. Même si les locaux plus entreprenants à l’amorce de cette rencontre jouée dans de bonne conditions climatiques se créent une première occasion à la 8ème minute par Sehercule tout seul face au gardien à la suite d’un centre de Denis, le ballon échoue dans les bras de Le Du. Une minute plus tard suite à un corner Béquet  dévisse sa tête qui passe malgré très près de la cage de Tanguy impuissant sur ce coup là. Par manque de spontanéité mais aussi de choix techniques  Saint Julien n’arrive à franchir le deuxième rideau défensif très bien orchestré par l’expérimenté Le Corguillé à la manœuvre. Très peu d’occasions de part et d’autres avec des visiteurs qui se cantonnent dans des contres en profitant de trois corners consécutifs pour porter le danger avant le repos sifflé 0 à 0.

Les visiteurs s’enhardissent

Plouagat-Chatéleaudren montre un autre visage au retour des vestiaires persuadé que la victoire est à leur portée face à une équipe quelque peu timorée, en proie au doute après avoir une nouvelle fois ratée l’ouverture du score. 47’ Seghrouchni frappe un coup franc aux 25 m, Le Du le capte avec difficulté sur son côté droit, une nouvelle chance d’ouvrir le score s’envole. A partir de la 62ème minute les visiteurs se mettent à jouer plus haut, s’enhardissent pour finalement porter le danger dans les 18 mètres adverses,  67’ Morvan puis Le Coq 69’ complètement seul côté droit à six mètres du but mais sa frappe dévisse. Trois minutes plus tard de nouveau le Coq propulse le ballon de la tête légèrement au-dessus de la transversale. Les locaux subissent et la sanction est inévitable même si elle est due à la blessure du défenseur central Rault qui s’effondre tout seul dans la surface de réparation. L’arbitre de champ qui applique le règlement laisse jouer  et Steunou qui bénéficie d’un centre parfait crucifie Tanguy à la 77ème minute. La réaction des locaux est immédiate dans un contexte qui leur devient très défavorable, fort justement ils égalisent dans les arrêts de jeu suite à un cafouillage, Le Helloco arrive à pousser le ballon dans les filets. Réactions des entraîneurs avec Cédric Le Flohic : «  Cela se joue sur un fait de jeu qui nous est défavorable dans un premier temps dans un match de mal classés. Dans la situation actuelle je me satisfait du partage des points ». Louis Le Coq pour Plouagat : «J’ai des regrets car nous n’avons pas su tuer ce match qui me paraissait à notre portée. D’autant plus que l’égalisation se joue sur une grosse faute d’inattention de notre part »

Fiche technique : Arbitre Jérémy Ruaut. Buts As St Julien J. Le Helloco 90’ + 3’ Plouagat-Chate Fc S. Steunou 77’

Texte et photos : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du lundi 3 novembre 2014 en SPORTS

IMG_6788.JPG

 IMG_6785.JPG

10:29 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

02/11/2014

Trégueux - Mémoire vive – Jacky Raoult maçonne !!!

74 Jacky Raoult.JPG

Chaque dimanche, Le Télégramme dresse le portrait d’une personnalité de la commune et lui donne la parole. Aujourd’hui rencontre avec Jacky Raoult artisan maçon et président général de l’Amicale laïque qui regroupe dix sections qui fonctionnent d’une manière autonome pour ses 300 adhérents et de nombreux sympathisants. Son rôle consiste à fédérer et à suivre les projets extra-scolaires des enfants dans les quatre écoles trégueusiennes dans une mission collective.

Le Télégramme : Quand êtes-vous arrivé à Trégueux et pourquoi avoir choisi cette commune ? En octobre 1958, quelques jours après ma naissance à Saint-Brieuc, avec mes parents qui y résidaient depuis le mois de mai de la même année en venant du quartier de Cesson. J’ai passé trois ans à Plédran, de 1988 à 1990 puis je suis revenu pour m’installer au Challonge.


Quelle réalisation a marqué votre existence trégueusienne ? Nous habitions la rue Villebonne qui était un véritable chemin avec des talus des deux côtés. Donc c’est cette transformation urbaine amorcée depuis 50 ans  me vient à l’esprit avec maintenant une jonction non décelable entre les communes de Trégueux et Saint-Brieuc alors qu’avant il y avait des champs partout..

Un regret durant ces années ? La commune perd des compétences par rapport à l’agglo … Nous devrions donc mutualiser des services et aujourd’hui ce n’est pas le cas !.. Juste la répurgation avec tout de même une augmentation tarifaire illogique, sans parler des problèmes de réseaux d’eaux usée qui sont refaits dans certains cas mais pas d’extensions prévues. Dommage un assainissement individuel, collectif ou semi-collectif me parait justifié.  

Quelle manifestation sportive ou culturelle vous vient à l’esprit ? Les kermesses des écoles qui existent depuis plus de 50 ans en changeant de sites … Je me souviens des premières qui avaient lieu à Launay près de la voie de chemin de fer pour favoriser le ball-trap des chasseurs !

Un souhait pour terminer ? Un effort particulier a été engagé par l’ancienne municipalité en faveur des écoles qui ont trouvé une nouvelle identité. Maintenant il faut poursuivre en lançant rapidement la deuxième tranche au Créac’h avec entres autres la réalisation du réfectoire et de la garderie.

Texte et photo : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du dimanche 2 novembre 2014 en Locale Trégueux.

09:25 Écrit par JB dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

29/10/2014

Léon !.. Ne vois-tu riens venir ?.. Le Canard te chasse !!!

IMG_2414.JPG

Pour faire des travaux de rénovation dans l'appartement de fonction parisien de son secrétaire général, Thierry Lepaon, la CGT aurait déboursé 130.000 euros, selon le Canard Enchaîné.

IMG_2491.JPG

Une facture salée. Les travaux de rénovation de l'appartement de fonction de Thierry Lepaon le numéro un de la CGT, en banlieue parisienne, auraient coûté 130.000 euros à la centrale, selon le Canard Enchaîné.

Après ces révélations, Manuel Valls a réagi prônant "l'exemplarité à tous les niveaux" surtout quand le pays traverse une "telle crise économique". "Je ne veux pas accabler un homme qui, je crois, n'a pas eu encore l'occasion de s'exprimer et de répondre directement. A lui de s'expliquer", a souhaité préciser le Premier ministre. 

 IMG_2482.JPG

 130.000 euros, sans home cinéma

L'hebdomadaire satirique daté de mercredi affirme que les travaux pour cet appartement de 120 m2 ont coûté 130.000 euros à la CGT, mais le devis initial était encore plus élevé (150.000 euros). Le numéro un de la CGT aurait renoncé à quelques dépenses comme l'installation d'un home cinéma ou d'une cave à vins, selon l'hebdomadaire.

Ancien de Moulinex, Thierry Lepaon, élu en mars 2013 à la tête de la confédération, habitait auparavant dans le Calvados, d'où la nécessité pour le syndicat de lui trouver un appartement de fonction. Le loyer de cet appartement, situé le long du bois de Vincennes, près de Paris, est de 2.000 euros mensuels, selon le Canard Enchainé.

 IMG_2514.JPG

 "Devis estimatif"

De son côté, la CGT a affirmé dans un communiqué que le Canard Enchaîné s'est procuré un devis estimatif portant sur un ensemble de travaux exécutés dans l'appartement occupé par le secrétaire général de la CGT : " Pour la première fois, la CGT a élu un secrétaire général habitant en province. Elle se devait de mettre à sa disposition un logement de fonction en région parisienne entièrement équipé. " Souligne le communiqué : " La Confédération a donc décidé de louer un appartement, proche du siège de la CGT, pour permettre au secrétaire général d'exercer son mandat et 'appartement a été remis à neuf avant son entrée dans les lieux. " Précise le communiqué.

Le secrétaire général de la CGT, qui avait succédé à Bernard Thibault à l'issue d'une longue crise de succession, a déjà annoncé qu'il briguerait un deuxième mandat lors du prochain congrès de la confédération en 2016. Il a estimé que les tensions, qui ont perduré à la CGT après son élection, se sont apaisées et qu'il ne se sentait pas contesté.

IMG_2518.JPG

On va bientôt apprendre que les travaux ont été réalisés au BLACK ... Par des " Sans-papier " !.. Dans un appartement loué ... Une " Première " !.. C'est le PROPRIÉTAIRE qui doit être heureux !!! Du jamais vu ... La CGT est capable de tout !.. La preuve !!!

 IMG_2510.JPG

 Photos : Jean-Bernard Mest

16:18 Écrit par JB dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28/10/2014

Cyclisme : Cyril Gautier fêté par les siens le 2 novembre !!!

IMG_3526.JPG

Une nouvelle saison s’achève pour le lutin de l’Argoat domicilié maintenant à Trégueux, elle fut pleine d’émotion comme sait si bien le faire Cyril Gautier à travers ses exploits sur la route.

2014 aura été riche en évènements sportifs avec cette belle victoire sur le Tour du Limousin, sa prestation sur le Tour de France fut remarquable avec cette omniprésence aux avant-postes, ratant de peu le titre de plus combatif sur la grande boucle.

Sa fin de saison a été marqué par une quatrième place à Plouay, une sélection brillamment honorée au championnat du monde en Espagne.

 IMG_3572.JPG

 Là pour fêter ses exploits sportifs son club de supporters organise une soirée festive le samedi 8 novembre à partir de 19 heures à Trégueux dans la salle de la Clef des arts.

Réservation possible jusqu’au dimanche 2 novembre auprès d’André Dion au 0296217790 ou 0633443853 ou par mail au andredion@orange.fr 

 IMG_5769.JPG

Texte et photos : Jean-Bernard Mest

14:36 Écrit par JB dans Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Que sont-elles devenues : Marie Le Nepvou rame toujours au Pôle France !!!

04 Marie Le Nepvou.jpg

Même si elle a quitté son premier terrain de jeu, en l’occurrence le plan d’eau du Pont Noir à Ploufragan, Marie Le Nepvou continue à ramer en parfaite harmonie avec cette passion juvénile pour l’aviron. Que de chemin parcouru depuis l’âge de 11 ans en 1996 où elle découvre l’Aviron club du Gouët avec des entraineurs qui lui enseignent les bases techniques et physiques de ce sport exigeant à quelques encablures du domicile familiale à La Méaugon. La jeune rameuse est bien lancé dans le bain, d’une stature d’athlète et d’un mental à toutes épreuves Marie multiplie les exploits en décrochant son premier titre de championne de France en skiff à Aiguebelette ( 73 ) en 1999. La suite relève d’un palmarès exceptionnel tant en solo qu’en équipe avec son club qu’avec la France sur les épreuves européennes et mondiales : « Un de mes meilleurs souvenirs  qui restera longtemps gravé dans ma mémoire est mon titre de championne du monde en Senior 1 en quatre sans barreuse en Espagne en 2004. Je dois reconnaitre que depuis mes débuts l’aviron m’a beaucoup accaparé mais quel bonheur d’y être encore en apportant mon expérience aux plus jeunes. »

A Nantes depuis 2009

Marie Le Nepvou ne décroche pas, la jeune femme de bientôt 30 ans, elle est née le 29 janvier 1985, garde cet enthousiasme naturel qui la caractérise depuis ces débuts : « Je pense juste à mon avenir en ayant récemment validé un Master en Staps et en étant actuellement en formation pendant un an à Saint Malo pour apprendre le métier de gardien de la paix. Cela me plait beaucoup, je pratique beaucoup de sport (combat, cardio, parcours spécifique) qui me font en plus un bon complément de mon entraînement en aviron. » Car elle espère bien encore jouer les premiers rôles dans sa spécialité dans les catégories à quatre ou à huit rameuses : « Je suis licenciée à Nantes depuis 2009 et j’appartiens toujours au Pôle France avec cette ambition de participer au championnat du monde qui auront lieu à Chambéry en aout 2015, qualificatif pour les jeux olympiques de 2016 à Rio. Difficile de penser raccrocher dans ce contexte-là, d’autant plus que je suis passée très près lors des deux dernière olympiades. » L’année passée Marie Le Nepvou a réalisé une de ses meilleures saisons en battant notamment son record personnel sur ergomètre en obtenant aussi la deuxième meilleure performance française ... Il est permis d’espérer une sélection pour Rio !

Texte : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du mardi 28 octobre 2014 en page Saint-Brieuc SPORTS 

09:12 Écrit par JB dans Que sont ils devenus ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

27/10/2014

Marathon vert de Rennes : Les trégueusiens en moins de 3 heures !!!

IMG_6486.JPG

 IMG_6495.JPG

 IMG_6498.JPG

 IMG_6505.JPG

 Sans dévoiler véritablement leurs ambitions sur la distance mythique de 42.125 km, les trailers Olivier le Guern, Thierry Mest, Bertrand Coto et Anthony Redon se lançaient dimanche matin sur le bitume en prenant le départ du Marathon vert de Rennes.

Parmi les 1420 engagés, ils prenaient leurs repères entourés d’une colonie de kenyans et d’éthiopiens ou encre d’athlètes des pays de l’Est de l’Europe. Une bonne mise en jambes sur un circuit en ville sans grosses difficultés, un temps idéal avec un vent quasiment nul dans un peloton imposant qui s’égrène dans les rues de la périphérie rennaise pour finir au cœur de la capitale Bretonne dans une belle liesse d’applaudissements.

 IMG_6528.JPG

 Olivier Le Guern termine 38ème en 2 h 46’09’’, Thierry Mest 42ème en 2 h 48’51’’, Bertrand Coto 67ème en 2 h 55’11’’ et Anthony Redon 78ème en 2 h 57’13’’, un tir groupé qui permet aux trégeusiens de l’AST Athlétisme de figurer en quatrième position des équipes sur le plan national dans cette épreuve pédestre.

IMG_6533.JPG

A noter que Jean Luc Mahy 137ème en 3 h 05'22'', Joël Richard 212ème en 3 h 14'20'' et Bernard Honneur 141ème en 3 h 05'57'' étaient aussi du voyage ... Soit six coureurs à pied du TEAM HDB !!!

Bravo à Olivier, Thierry, Bertrand, Anthony, Jean Luc et Joel du Team HDB, Bernard Honneur avec l'équipe Bretagne tout comme Olivier qui avait là une triple casquette ( AST, Team HDB et équipe Bretagne )

 IMG_6489.JPG

 En haut de G à D : Thierry Mest, Anthony Redon,

Olivier Le Guern, Bertrand Coto.

En bas de G à D : Joel Richard, Jean Luc Mahy,

Bernard Honneur.

Texte et photos : Jean-Bernard Mest

21:19 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23/10/2014

Tir à l’arc : Une première pour les Archers briochins !!!

Tir à l'arc.JPG

De mémoire d’archers briochins rompus à différentes activités en matière de tir à l’arc en plein air et en salle, c’est la première fois que le club local présidé par Sébastien Rodriguez organise un concours officiel indoor. Il aura lieu le week end prochain dans la salle du sépulcre à Plérin et sera qualificatif pour le championnat de France, une belle reconnaissance pour la quarantaine de pratiquants qui seront représentés par leurs meilleurs représentants. Une centaine d’archers des catégories benjamins à super-vétérans répartis sur trois séances face à des cibles placées à 18 mètres : « Nous avons préparé ce rendez-vous avec beaucoup de détermination en nous donnant les moyens pour réussir. L’association La Citrouille dont nous dépendons nous a aidés dans l’amélioration des pas de tir en apportant du matériel dont un éclairage supplémentaire qui donne une touche intéressante dans le confort des participants. »

Les règles du jeu

Deux jours de compétition pour atteindre le graal après deux séries de douze volées de trois flèches disputées à la suite, avec la possibilité de participer aux trois séances : « Beaucoup s’inscrivent à deux car physiquement et mentalement il faut tenir la distance car tirer 36 flèches relève souvent d’efforts importants. Nous proposons trois disciplines avec l’arc à poulie, le classique et le nu, ce dernier se rapproche du basique avec tout de même des matériaux de qualité. » Souligne Sébastien Rodriguez engagé le samedi après-midi pour jouer son rôle de président le reste de la compétition avec une grosse affluence d’archers le dimanche. François Beauverger, Eric Mingam, Jilbert Le Roux, Jean Luc Garro, Eric Jérome seront les autres chances briochines sur ce tournoi très relevé où les points engrangés découleront sur des perspectives nouvelles pour les plus ambitieux. A noter que depuis la rentrée de septembre le club bénéficie d’un nouvel entraineur en la personne de Léo le Bihan, récemment titré champion de France des clubs avec les Archers Rennais.

Texte et photos : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du mardi 21 octobre 2014 en page Saint-Brieuc SPORTS.

 UNE Archers.JPG

 

13:03 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Pétanque : Trois questions à Jean-François Bérépion président de la section de La Vaillante !!!

Trois questions à Jean François Bérépion président de la Vaillante pétanque

 Jean François Bérépion.JPG

 A peine remis de l’organisation d’une manche du championnat de France des clubs le week end dernier, Jean François Bérépion président de la section pétanque de la Vaillante depuis 1992, date de sa création,  assure la réception du Trophée de la ville de Saint Brieuc samedi  prochain. Le club compte actuellement 70 licenciés dont une quinzaine de féminines qui ont connu d’ailleurs de bons résultats sportifs. Récemment Janine Roualen, Chantal Benoit et Jacqueline Mahé ont atteint les quarts de finales au championnat de Bretagne.

Le Télégramme : Comment se déroule cette manifestation et où ? Nous allons bénéficier de 160 terrains de trois mètres de large sur douze mètres de long gravillonnés et arrosés au préalable pour éviter la poussière sur le site de Brézillet. Une obligation envers nos joueurs qui bénéficieront de conditions idéales pour s’exprimer, ils seront au total 960 participants venus du grand ouest pour en découdre sur cette 13ème édition avec 256 triplettes masculines et 64 féminines.

Quelles sont les particularités de cette compétition ? Nous débuteront à 9 h 30 à la suite d’un tirage au sort global, sans privilège  qui découlera sur une élimination directe avec la possibilité par la suite de changer de catégories définies A, B et C. Chacune bénéficie d’un parcours identique pour accéder aux différentes finales qui devront avoir lieu aux alentours de minuit.

Les chances de la Vaillante ? Elles sont inexistantes car nous sommes tous impliqués dans l’organisation avec une cinquantaine de bénévoles sur le pont assistés de six arbitres officiels. La synchronisation des parties reste primordiale pour éviter les temps morts qui représentent toujours une gêne pour les compétiteurs. Nous nous attachons donc à être parfaits ce jour-là pour aussi assurer notre notoriété dans le milieu de la pétanque qui recherche ce style d’épreuves.

Texte et photos : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du mardi 21 octobre 2014 en page Saint-Brieuc SPORTS.

 IMG_6402.JPG

 

12:57 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

21/10/2014

Souscription ... Solidaires !.. Pour un projet commun !!!

Moto cross Trégueux 05.jpeg

Un filet de gaz … De nostalgie !.. Partagée ???

Je me lance à quelques semaines de la fin de l’année dans une expédition … Que je dois mener tambour battant pour être à l’heure !.. Celle des étrennes !!!

Tout ça pour vous dire que je travaille actuellement sur un devoir de mémoire … Mûrement réfléchi !.. Que je souhaite partager avec vous !!!

Le but étant de numériser une certaine quantité de bobines de films SUPER 8 relatant les Sports Mécaniques de la fin des années 60, des deux décennies qui suivent, années 70 et 80 !.. Principalement des Moto-Cross en Bretagne et ailleurs !.. Mais aussi de l’enduro, de l’endurance TT ou encore de la vitesse à travers courses de cote et circuits dans la région !!!

Moto cross Trégueux 01.jpeg

Plus de 6 heures d’images conditionnées sur deux DVD dans un coffret … Films sonores ou agrémentés d’une musique de circonstance judicieusement choisie !.. Pour le plaisir des yeux et des oreilles !!!

J’y travaille actuellement avec la complicité d’un professionnel de l’image et du son … Cette initiative a bien sûr un coup !.. Elle est chiffrée à plus de 1000 € pour la partie technique visuelle et audiovisuelle !!!

Moto cross Trégueux 04.jpeg

D’où cette opération « SOUSCRIPTION » auprès des anciens pilotes, dirigeants et mordus des sports mécaniques … Car je souhaite associer un maximum de personnes dans cette aventure pour ressortir tous ces souvenirs trop longtemps aux oubliettes !..

Pour avoir visionné quelques bobines avec des amis, je peux vous garantir que nous possédons là  un support exceptionnel en matière de sports mécaniques en général, de moto-cross en particulier !!!

Je crois que tout le monde trouvera son compte … Avec cette envie de se ré-imprégner de cette belle époque !.. En redécouvrant des personnages incontournables certains aujourd’hui disparus !!!

Moto cross Trégueux 02.jpeg

Cette «  SOUSCRIPTION » permet dans un premier temps de numériser tous les films … D’assurer le montage dans des dossiers établis sur deux DVD !.. Et bien sûr d’assurer sa distribution !!!

Cinquante DVD sont programmés dans un premier temps au prix de 50 € le coffret … Expédition sécurisée comprise !.. Difficile de faire mieux !!!

Peut-être si quelques mécènes se manifestent …Je n’ai pas abordé le sujet !.. Je suis ouvert à toutes propositions !!! Car actuellement j’assure … Alors un peu de solidarité !.. Au moins la réservation de votre DVD au prix de 50 € par un chèque libellé à mon nom !!!

Vous pouvez me faire confiance … Le milieu de la moto de compétition est suffisamment restreint !.. Donc je vous charge de diffuser l’information auprès de vos proches !!!

Moto cross Trégueux 03.jpeg

Pour tous renseignements : Jean-Bernard Mest au 06 07 84 78 60 ou 02 96 71 24 59 – Mail : jb.mest@sfr.fr

 

Manifestez-vous rapidement ... Le projet est en route !.. Merci !!!

Moto cross Trégueux 06.jpeg

 

15:13 Écrit par JB dans Sports mécaniques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

20/10/2014

En ce lundi 20 octobre 20014 ... Je suis triste !!!

Marise Tonin.jpg

Même si nous savions que l'issue était irrémédiable ...

Nous nous accrochions à ce brin d'espoir de garder notre Amie Maryse en vie !..

Mais la maladie a eu raison d'elle en ce lundi 20 octobre 2014 !!!

Putain de cancer qui fait une nouvelle victime a à peine 56 ans ... Rongée par la maladie elle a su avec beaucoup de courage faire face !..

Jusqu'au bout de ses forces !!!

Nous sommes tristes ce matin en apprenant à l'instant la terrible nouvelle ...

A notre Ami Tonio, à toute la Famille Juracienne et Savoyarde !.. Pour Maryse qui souhaitait tant venir découvrir la Bretagne !!!

Malheureusement elle n'a pas eu le temps ... C'est injuste !..

Nous nous faisions un énorme plaisir de l'emmener sur nos Côtes Bretonnes au rythme du flux et du reflux !!!

Maryse tu es dans nos pensées ...

Jean-Bernard et Marie-Pierre

11:59 Écrit par JB dans Nécrologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Championnat DHR : AS Saint Julien - Plérin F C

IMG_6466.JPG

DHR . As Saint Julien – Plérin : 0 – 1

Une victoire dans la confusion !!!

Match laborieux sur une pelouse dense qui ralentit le ballon pour les deux équipes qui se craignent et qui par la force des choses ne se livrent pas complètement  dans une première mi-temps débridée où les coups de pied arrêtés ont occupé quelque peu les deux gardiens. Nullement inquiétés, ils ont pu observer le jeu déployé principalement en milieu où les deux formations se sont singulièrement opposées en alternant les prises de ballons dans des duels très corrects. A la 36’ chaude alerte pour les locaux qui s’expose à un ballon en profondeur bien négocié par Guernion qui échoue sur Tanguy , impressionnant de sang-froid. Dans les arrêts de jeu de cette première période les hommes de Cédrick le Flohic provoquent une certaine panique dans la défense adverse qui se sauve après un cafouillage en dégageant en catastrophe.

Un but contesté

Au retour des vestiaires Plérin pousse en se créant quelques occasions franches ( 47’, 50’ ) mais la maladresse les accompagne, ce qui irrite quelque peu Michel Rio leur entraineur à la recherche de la formule idéale pour ouvrir le score. Peine perdue les locaux relèvent la tête et montrent aussi dangereux ( 53’, 62’ et 73’ ) cette dernière occasion  provoquée par Sehercule reflète ce manque de réalisme face au but. Par précipitation ou par maladresse, les deux équipes semblent se diriger vers un nul équitable … Mais à la 83 ‘ sur un ballon en profondeur Duval s’engouffre entre les deux défenseurs Minier et le Grand qui s’arrêtent de jouer à la vue du drapeau levé de l’arbitre de touche qui semble signaler une main de l’attaquant. L’arbitre de champ valide dans la plus grande confusion, beaucoup d’incompréhension de part et d’autres après une rencontre joué dans un très bon esprit. Cédrick Le Flohic ne décolère pas : « Nous ne sommes pas battus par Plérin mais par un incident de jeu complètement incompréhensible, c’est frustrant. » Michel Rio retient quant à lui que les quatre points : «  Cette victoire est importante pour nous avec les défections de trois à quatre joueurs importants dans notre effectif. »

Texte et photos : Jean-Bernard Mest - Article paru en SPORTS dans Le Télégramme du lundi 20 octobre 2014.  

IMG_6464.JPG

11:44 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Hippodrome de la Baie de Saint Brieuc à Yffiniac : Des Cavales d’automne ensoleillées !!!

IMG_6437.JPG

 IMG_6438.JPG

 IMG_6448.JPG

 Temps exceptionnel dimanche pour cette réunion qui accueillait les galopeurs sur l’hippodrome de la Baie de Saint Brieuc à Yffiniac avec à la clef une porte ouverte pour découvrir les nouvelles installations qui donnent un cachet supplémentaire au site. 

 IMG_6450.JPG

 IMG_6456.JPG

 IMG_6457.JPG

 Le restaurant panoramique dans toute sa splendeur a retenu toute l’attention des curieux qui entre deux courses n’ont pas hésité à visiter les lieux. Des boxes supplémentaires ont ravi également les nombreux propriétaires et entraineurs pleinement satisfaits de la qualité des installations, rendant hommage aux organisateurs pour la qualité des pistes engazonnées.

Les sept épreuves ont tenu en haleine un nombreux public, plus d’un millier accoudé à la lice ou confortablement installé dans la tribune pour ne rien raté de l’évolution de ces pur-sang qui forcent l’admiration. De véritables athlètes emmenés de main de maître par des jockeys en recherche de victoire, car gagner à Yffiniac devient bien sûr une référence sur la carte de visite. 

Avec les quatre épreuves de haies, trois de plat, les turfistes se sont bien amusés à trouver les bonnes combinaisons qui résultaient de quelques surprises à travers des pronostics déjoués dans les derniers mètres. C’est ce qui donne de l’intérêt aux courses de chevaux où les favoris ne sont pas toujours présents à l’arrivée, quelques grosses côtes se sont faites remarquées en apportant son lot de satisfaction aux parieurs osés.

Prochaine réunion le dimanche 2 novembre avec exclusivement du trot.

Texte et photos : Jean-Bernard Mest - article paru dans Le Télégramme du lundi 20 octobre 2014 en Locale Saint-Brieuc.

 IMG_6459.JPG

 

11:32 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

19/10/2014

Hippodrome de la Baie à Yffiniac : Les galopeurs à l’honneur aujourd'hui !!!

Hippodrome.JPG

Les Cavales d’automne se poursuivent dimanche prochain en accueillant sur l’hippodrome de la Baie de Saint-Brieuc à Yffiniac une nouvelle réunion consacrée aux galopeurs … Les trotteurs patienteront jusqu’au dimanche 2 novembre ! Ce choix a le mérite de mettre en évidence les différentes races d’équidés qui se manifestent sur le plat, les obstacles sur les pistes gazonnées et bien sûr sur celle en sable pour le trot monté ou attelé sur un site que ne cesse de s’améliorer. Le président de la Société des courses Gaby Villesalmon et son équipe de bénévoles y veillent en bichonnant cette structure appréciée de tous. Spectateurs, propriétaires de chevaux, entraîneurs, jockeys et drivers trouvent leur compte  sur les douze réunions annuelles dans un programme judicieusement établi depuis des années. Le 19 octobre une journée porte ouverte permettra de toucher un public encore plus élargi et montrera que les organisateurs savent aussi s’ouvrir aux autres spécificités du cheval dans le cadre d’animations diverses. Il est donc loin l’hippodrome marin tracé à partir de 1805 sur la plage de Cesson à marée basse : « Il y a une vingtaine d’années l’hippodrome a quitté la mer pour la campagne, avec réussite d’ailleurs pour satisfaire tout le monde dans les Côtes d’Armor qui ne manque pas de sympathisants. Beaucoup d’entre nous au sein de la Société des courses ont connu les chevaux lourds avant de se dévouer à la cause des pur-sang. » Conclut Gaby Villesalmon à travers un voyage dans le passé sans nostalgie, réactivé aujourd’hui par les mille facettes du cheval contemporain. Dimanche à partir de 13 h 30 sept épreuves dont trois de plat et quatre de haies. Entrée gratuite. 

Texte et photo : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du vendredi 17 octobre en Locale Saint-Brieuc.

 

10:17 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Trégueux : Mémoire vive – Gilles Le Breton proche des anciens !!!

72 Gilles Le Breton.JPG

Chaque dimanche, Le Télégramme dresse le portrait d’une personnalité de la commune et lui donne la parole. Aujourd’hui rencontre avec Gilles Le Breton président de l’association Maisons ouvertes depuis 2010, avec une vingtaine de bénévoles il s’engage à créer des liens entre les résidents des maisons de retraites. Mis en place en 1984 à l’ouverture du Foyer logement de Langueux, cette action s’étend maintenant aux EPAD de Langueux, Trégueux et La Méaugon sous la responsabilité de l’hôpital de Lamballe. Egalement bénévole polyvalent à la Société des courses de chevaux de Saint Brieuc, il sera présent aujourd’hui à la sécurité sur les parkings pour cette porte ouverte.    

Le Télégramme : Quand êtes-vous arrivé à Trégueux et pourquoi avoir choisi cette commune ? En 1978 en faisant la connaissance de ma future épouse Marie-Bernadette à un fest-noz en 1977 à Tréglamus. Briochin du Point du Jour, je découvrais Trégueux à travers la ferme familiale implanté au Verger, le gars de la ville met les pieds à la campagne.

Quelle réalisation a marqué votre existence trégueusienne ? L’explosion de l’urbanisation … Même si c’était prévisible, je dois reconnaitre que ce fut un peu brutal !.. Maintenant je retiens le côté positif avec ce tissu associatif très riche qui s’est constitué au fil des ans.

Un regret durant ces années ? Je déplore ce manque de communication intergénérationnel, il reste beaucoup d’efforts à faire mais je fais confiance à la nouvelle équipe municipale qui doit instituer cette union sacrée en s’investissant dans des animations supplémentaires. 

Quelle manifestation sportive ou culturelle vous vient à l’esprit ? Les premières foulées trégueusiennes, celles de l’époque de mes enfants. Elles dégageaient un climat de convivialité dans un bel élan populaire fait d’échanges autour du sport.Un souhait pour terminer ? L’ancienne école des Tilleuls va servir d’extension à la résidence des personnes âgées, nous devons donc accueillir ce projet dans les meilleures conditions. Pour cela nous devons sensibiliser de nouveaux bénévoles pour développer nos activités telles que la kermesse, les marchés artisanaux ou encore les sorties ponctuelles avec les animatrices de l’hôpital de Lamballe … J’espère être entendu !

Texte et photo : Jean-Bernard Mest - article paru dans Le Télégramme du dimanche 19 octobre 2014 en Locale Trégueux.

10:12 Écrit par JB dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

15/10/2014

Kick boxing : Jordan Richard-Lepinay repart au combat !!!

IMG_1217.JPG

A à peine 20 ans, Jordan Richard-Lepinay se forge au fil des saisons un beau palmarès en boxe pied-poing qu’il a découvert dès son plus jeune âge au contact de son père Patrick et de son frère Samson. Quoi de plus normal que le sociétaire du KFB boxing club briochin poursuive son ascension en ayant relancé sa carrière sportive la saison dernière en se donnant les moyens de ses ambitions en rejoignant la Classe A chez les seniors en moins de 81 kg. Champion de France en kick-boxing, Jordan a une nouvelle tapé dans l’œil des sélectionneurs français en intégrant l’équipe de France pour disputer les championnats d’Europe senior Classe A à Bilbao en Espagne du 18 au 26 octobre prochain organisés par la WAKO. Le garçon est prêt pour ce nouveau rendez-vous important : «  Je me suis bien préparé pour ce rendez-vous important qui devrait me permettre de franchir un nouveau palier. Nous sommes deux français dans cette catégorie de mi-lourd à avoir été sélectionné pour cette phase finale qui débute par des combats à élimination directe, d’où l’importance du tirage. J’ai confiance dans ma boxe mais je vais rencontrer des adversaires certainement plus aguerris que moi, je dois m’adapter car là ça frappe dur, les coups font tous mal. » Une belle opportunité s’offre au jeune briochin qui compte bien se servir de ses qualités de rapidité, de mobilité pour revenir d’Espagne sans regret. Texte et photo : Jean-Bernard Mest - Article paru dans Le Télégramme du mardi 14 octobre 2014 en SPORTS.

14:19 Écrit par JB dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |